Mais, à la place de vider l’eau comme souvent, opération longue et fastidieuse, des plongeurs ont été appelés pour effectuer les travaux. Les batardeaux ont été renforcés et la vanne a pu être révisée. Jean-Louis Ledien, président de l’AAPPMA La Sarrebourgeoise, explique pourquoi cette intervention était nécessaire.
Le moine de l’étang de Derrière à Bénestroff, destiné à réguler les volumes d’eau de l’étang, présentait de sérieuses fuites. Aussi, son propriétaire, l’AAPPMA (Association agréée pour la pêche et la protection du milieu aquatique) La Sarrebourgeoise a voulu procéder à des travaux pour le rendre à nouveau étanche. Mais, à la place de vider l’eau comme souvent, solution lourde et complexe, des plongeurs ont été appelés pour effectuer les travaux. Les batardeaux ont ainsi été renforcés et la vanne a pu être révisée.