credits photo

La patrouille argentée

FAMILLE
Cyprinidés
 
NOM LATIN
Alburnus alburnus
 
NOMS FAMILIERS
Ablé, auble, blanchet, douzain, laube, mirandelle, ocelle, pesquit, rondin
 
INTERÊT DE SA PÊCHE
L'ablette se pêche au coup. Facile à prendre, c'est le poisson des pêches de vitesse. Elle se capture aussi à la mouche.
  
Avec son corps effilé, son dos bleu vert, ses écailles brillantes et nacrées, ses nageoires grises et cette bande aux reflets d'émeraude sur ses flancs, l'ablette est un joli petit poisson, qui vit en bancs serrés, patrouillant sans cesse dans les courants près de la surface, en quête de nourriture. Et c'est comme un nuage d'argent qui passe.
Sa taille adulte varie entre 6 et 12 centimètres, pour une cinquantaine de grammes. il lui faut des rivières larges, de vastes étangs et pas trop de végétation aquatique
.
 
 
REPARTITION ET HABITAT
L'ablette est présente à peu près partout en France, sauf en Corse et dans le Finistère. Malgré sa prédilection pour les eaux claires des rivières et des lacs, on la trouve aussi dans certains fleuves et canaux.
 
REPRODUCTION
Entre avril et juin, les femelles se rapprochent des rives pour y déposer leurs œufs dans la végétation aquatique. En parure nuptiale (nageoires orangées et tête couverte de tubercules) les mâles les fécondent en répandant leur laitance dessus.
 
ALIMENTATION
L'ablette a la bouche orientée vers le haut ; c'est pour mieux s'alimenter dans les courants (en larves, gammares, graines, débris) et bien sûr pour gober les insectes en surface, tout comme la truite.
   
© LA SARREBOURGEOISE 2015