credits photo

La meute est lâchée!

FAMILLE
Percidés
 
NOM LATIN
Perca fluviatilis
 
NOMS FAMILIERS
Boyat, perchaude, percot, perdrix d'eau douce, zébrée
 
INTERÊT DE SA PÊCHE
C'est une assurance anti-bredouille. Elle se pêche au coup mais aussi au lancer. C’est le poisson idéal pour découvrir la pêche des carnassiers
Le corps large, de gris vert à brun et couvert d'écailles rugueuses, avec des zébrures verticales, et des nageoires orangées, elle ne passe pas inaperçue, la perche. Les rayons épineux de sa nageoire dorsale antérieure peuvent blesser. Sa taille moyenne : 25 à 35 centimètres pour 250 à 500 grammes. Là où elles sont trop nombreuses, les perches sont atteintes de nanisme.
 
REPARTITION ET HABITAT
Elle abonde à peu près partout en France, dans les eaux calmes et riches en végétation, attirée par la proximité des obstacles, souches, racines, et des parois verticales. Elle vit en bancs de sujets de la même génération que seule la mort semble séparer
 
REPRODUCTION
Entre avril et juin, nageant en zigzags, la femelle déroule sur les herbiers, les racines et les bois immergés un long ruban d'œufs agglutinés que les mâles fécondent
 
ALIMENTATION
Poissons grégaires, les perches chassent, en meutes très organisées, les goujons, gardons, ablettes, etc. Elles se nourrissent aussi de larves, de vers et de crustacés
   
© LA SARREBOURGEOISE 2015