credits photo

La reine de la fête

FAMILLE
Salmonidés
 
NOM LATIN
Onchorhyncus mykiss
 
NOMS FAMILIERS
Truite irisée
 
INTERÊT DE SA PÊCHE
La truite arc-en-ciel de qualité et de belle taille est, en réservoir, un intéressant poisson de sport. Dans les rivières de qualité médiocre, elle peut se substituer à la truite fario.
Taille légale de capture : 23 cm minimum
.
  
La truite arc-en-ciel est un superbe poisson. Elle a le corps allongé, la robe et les nageoires ponctuées de points noirs, les flancs argentés et colorés d'une bande mauve aux reflets irisés, encore plus marquée à l'approche du frai…Dans son milieu naturel, elle a un comportement semblable à celui de la truite fario.
Depuis son importation des Etats-Unis vers 1880, elle est élevée en pisciculture.
En rivière et en plan d’eau, c’est un poisson très mordeur, bien utile pour faire découvrir leurs premières sensations de pêcheurs aux débutants.
Sa taille peut être importante : jusqu'à 80 centimètres et 10 kilos, mais en moyenne : 25-40 centimètres pour 300 grammes à 3 kilos. Les plus gros sujets se capturent dans les lacs
.
 
REPARTITION ET HABITAT
Moins exigeante que la truite fario sur la qualité et la température de l'eau, on la rencontre surtout dans les rivières où elle est déversée, notamment en mars, au moment de l'ouverture. Il est rare qu'elle survive longtemps dans le milieu naturel. Elle trouve mieux sa place dans les lacs.
En Amérique du Nord, certaines souches de truite arc-en-ciel sont migratrices comme les saumons
.
 
REPRODUCTION
Sauf à de rares exceptions (par exemple, la souche du lac des Bouillouses, dans les Pyrénées-Orientales) elle ne fraie pas dans la nature. La fécondation des œufs se fait donc artificiellement en pisciculture. Dans son aire d'origine, la femelle pond en eau courante, en mars-avril.
 
ALIMENTATION
L'arc-en-ciel se nourrit comme la fario de larves d'insectes, petits crustacés, vers et poissonnets.
   
© LA SARREBOURGEOISE 2015