credits photo

Présent toute l'année

FAMILLE
Cyprinidés
 
NOM LATIN
Rutilus rutilus
 
NOMS FAMILIERS
Léchatout, fagot, rosse, rousse, vengeron
 
INTERÊT DE SA PÊCHE
C'est le poisson de la pêche au coup par excellence, qui mord à tout et se capture d'un bout de l'année à l'autre.
  
Son corps fusiforme mais assez haut est entièrement recouvert d'écailles brillantes. Son dos est vert foncé avec des nuances bleutées. A l'exception des pectorales, ses nageoires sont teintées de rouge. Sa taille adulte varie de 5 à 30 centimètres, et il peut peser jusqu'à un kilo.
Il fournit en outre aux amateurs d'honorables fritures
.
 
REPARTITION ET HABITAT
Il est présent dans toutes les eaux tempérées des étangs, lacs, rivières et fleuves , pourvu qu'il puisse se tenir à l'abri des courants. Désormais, on le rencontre sur l’ancien territoire de la truite fario (zones de première catégorie dégradées), alors que son espace de prédilection reste plutôt dans la zone à brème où les carnassiers en font d'ailleurs une grosse consommation.
 
REPRODUCTION
Entre avril et juin, la femelle dépose, dans les herbiers des berges, de 50 000 à 100 000 œufs dont l'incubation dure 3 à 4 jours, puis les larves écloses se fixent à la végétation, grâce à leurs glandes adhésives. Quand la température est assez chaude, le départ des alevins en pleine eau, est l’affaire à nouveau de 3 ou 4 jours.
 
ALIMENTATION
De nature opportuniste, il goûte à tout : zooplancton surtout, larves, gammares, petits mollusques, insectes et végétaux (on le pêche à la mousse).
   
© LA SARREBOURGEOISE 2015