Le fléau des cormorans et cyanobactéries

  • R.L. Edition Sarrebourg - Château Salins 
Les étangs sont leur garde-manger et ces oiseaux s’avèrent voraces.cormorant Les cormorans , excellents nageurs et plongeurs, sont toujours dans le viseur des pêcheurs. Un cormoran dévore au moins 500 g de poisson par jour. « On ne peut pas vraiment quantifier la perte sur nos étangs, mais on sait qu’il y a entre 700 et 800 cormorans sur le Stock et à Gondrexange, avec deux dortoirs recensés », livre Jean-Louis Ledien, le président de l’AAPPMA La Sarrebourgeoise.

Mise en place de frayères artificielles

IMG 0923Les Voies Navigables de France ont instruit un dossier concernant une demande de L'AAPPMA "La Sarrebourgeoise" aux termes de laquelle, il a été accordé une convention d'utilisation temporaire du domaine public pour l'implantation de sept frayères artificielles sur le canal de la Marne au Rhin.