Communiqué de la F.N.P.F. (30/10/2020)

logoNationalCadre

Cette annonce étant sujette à différentes interprétations, notre association a demandé des précisions auprès des services de la préfecture:

L'exercice de la pêche est-il considéré comme une activité physique entrant dans le cadre des déplacements brefs dans la limite d'une heure et d'un Km de l'attestation de déplacement dérogatoire COVID19 ? 

Madame la Présidente, Messieurs les Présidents,

  • Fédérations Départementales de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique
  • Associations Régionales
  • Unions de Bassin
  • Associations Migrateurs
  • Groupements Réciprocitaire

 Cher ami,

Les annonces du président de la République et du Premier ministre confirment la mise en place d’un confinement national en vue de lutter contre la propagation de la Covid-19. Si la pêche n’est pas interdite, elle est néanmoins largement impactée.Le décret[1] paru ce jour a sérieusement réduit et encadré la liberté de se déplacer, le tout avec une verbalisation possible pour les contrevenants.

Il indique en son article 4 que :

« Tout déplacement de personne hors de son lieu de résidence est interdit à l'exception des déplacements pour les motifs suivants en évitant tout regroupement de personnes : …/…

6° Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes…

Nous vous invitons le cas échéant à consulter le site du gouvernement pour de plus amples renseignements : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Par conséquent, l'activité de pêche doit être suspendue dès lors qu’elle ne rentre pas dans ce cadre.

Nous vous rappelons que :

- la Fédération nationale pour la pêche en France n’a pas la compétence d’interdire ou d’autoriser la pêche,

- le Préfet peut prendre toutes dispositions qu’il estime utiles au regard de l’objectif de cette réglementation.

- que seul l’Agent verbalisateur peut, le cas échéant, apprécier l’opportunité de dresser un constat d’infraction.

NOUS VOUS REMERCIONS DE BIEN VOULOIR LARGEMENT COMMUNIQUER AUPRES DE VOS AAPPMA ET DES ADHERENTS DE VOTRE DEPARTEMENT.

 

ENSEMBLE RESPECTONS SCRUPULEUSEMENT LES CONSIGNES DE SANTE PUBLIQUE.

 

[1] Décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042475143?r=dprCNMrawG

   

Le président de la Fédération Nationale de la Pêche en France,
Claude ROUSTAN