La FNPF impose une hausse de 3 € de la carte de pêche

 La décision est tombée dimanche dernier lors du congrès de la Fédération nationale de la pêche en France. La FNPF impose une hausse de 3 € de la CPMA (Cotisation pêche milieu aquatique) et les cartes majeures augmenteront en 2013 (La carte de pêche majeure sera au minimum de 71 €, contre 68 € en 2012).

Sur les 94 votes des fédérations de pêche, seules 11 abstentions ont tenté de repousser cette décision. La fédération départementale de Saône-et-Loire, par la voix de Georges Guyonnet, son président, s’est abstenue, comme l’Ain et la Côte-d’Or. Une abstention liée au fait que cette augmentation était incluse dans l’adoption du budget national.

Protéger les emplois

D’après le président fédéral, cette hausse est justifiée par la FNPF pour protéger les emplois des agents de développement et les techniciens de certaines fédérations départementales. « Le budget 2012 (de l’ordre de 24 millions d’euros) est très difficile à boucler et la fédération nationale veut préserver ses quinze emplois », insiste Georges Guyonnet. Il ajoute : « La CPMA (cotisation pour la pêche et le milieu aquatique) revient en totalité à la FNPF pour la promotion et le développement de la pêche en France. ».

Pas d’augmentation depuis trois ans

« Si je peux comprendre cet ajustement du budget national, il aurait dû être prévu depuis deux ans, avance le président fédéral. Dans notre département, nous n’avons pas augmenté le prix de la carte de pêche depuis 3 ans et nous avons resserré notre budget. La FNPF pourrait peut-être envisager des augmentations en s’alignant sur les augmentations du coût de la vie. Un lissage que les pêcheurs pourraient comprendre et mieux accepter. » Autres craintes du président de la fédération départementale de pêche, les clubs ‘‘réciprocitaires’’ que sont l’EHGO, l’URNE et le CHI : « Les cartes réciprocitaires vont certainement augmenter et à ce jour rien n’est fait. »

Ces 3 euros de hausse de la CPMA vont donc apporter environ 3 millions d’euros à la FNPF, dans la mesure où le nombre d’adhérents restera constant, ce qui reste à démontrer. Un budget prévisionnel est d’ores et déjà établi à hauteur de 27 millions d’euros.

 http://www.lejsl.com/loisirs/2012/07/01/la-fnpf-impose-une-hausse-de-3-de-la-carte-de-peche

   
© LA SARREBOURGEOISE 2015