stratiote Plante originale et rustique, la Stratiote aloide est une plante flottante ou semi-flottante, à feuilles linéaires disposées en rosette. En mai-juin, une jolie fleur blanche apparaît. L'hiver, la plante tombe au fond de l'eau pour se protéger du froid puis remonte à la surface ou entre deux eaux au printemps. Belle plante à feuillage, pour une pièce d'eau ensoleillée, où elle joue un rôle de filtre et d'aérateur, elle se propage par stolons.

 

stratiotes

Les plantes flottantes peuvent facilement devenir envahissantes. Trop nombreuses, elles empêchent la lumière d'atteindre les plantes immergées, souvent utiles pour l'oxygénation de l'eau, et les poissons. C'est en 2010 que l'on a pour la première fois recensé cette plante aquatique sur les étangs réservoirs. Le tableau ci-après témoigne l'adaptation de cette plante ainsi que son caractère invasif.repartition stratiotes

 

Une étude menée par ECOLOR et commanditée par les V.N.F. laisse apparaitre que très peu d'exemples de gestion de la problématique sont répertoriés et les rares cas où l'espèce présente un caractère invasif avéré se trouvent hors de nos frontières, essentiellement au canada. De ce fait aucun retour d'espérience n'est ainsi disponible. Face à ce manque de recul et au statut de l'espèce, il parait alors important de rester prudent concernant les modalités de gestion de l'espèce à appliquer au sein des étangs réservoirs. Les objectifs étant de :

  • limiter la propagation de l'espèce dans les secteurs où elle est présente de manière importante
  • éviter la propagation dans les zones non encore colonisées par l'Aloes d'eau.
  • effectuer un suivi annuel de la dynamique de la population de Stratiotes Aloïdes avec comme point de départ l'étude réalisée par ECOLOR en 2015.

Afin de respecter ces objectifs et dans le but d'acquérir le recul nécessaire au ramassage de ces plantes, l'association "La Sarrebourgeoise" a entrepris le 1er septembre 2016, une opération de ramassage manuel des plants sur l'étang du Grand Stock.ramassage stratiotesramassage stratiote Cela a permis d'évaluer les problématiques liées à ce mode d'intervention. Cette technique présente l'avantage d'être non seulement sélective, mais de surcroit, nullement impactante pour le milieu aquatique, elle évite aussi la propagation des boutures. Cette opération, sera reconduite à l'été 2017 en fonction de l'évolution des zones traitées. (RL du 12 septembre 2016).

   
© LA SARREBOURGEOISE 2015