C'est le 11 mars 2017, que s'est déroulé l'ouverture de la pêche de truite en 1ère catégorie sur les lots des deux Sarre.

Comme à l'ordinaire, les personnel du foyer de Hermelange étaient présents afin d'assurer buvette et petite restauration pour les pêcheurs.

300 Kg de truites Fario ont pour l'occasion été immergées sur une douzaine d'emplacements diséminés sur l'ensemble du parcours.

RL du 12 mars 2017 icon pdf2


L'Association de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique "La Sarrebourgeoise" a tenu son Assemblée Générale Annuelle le dimanche  5 mars 2017 à la salle des fêtes de Sarrebourg. (RL du 6 mars 2017).

Vous pouvez consulter le document de compte rendu en cliquant ci-après icon flipbook

La première édition 2017 du Flash Pêche de la Fédération des A.A.P.P.M.A. de la Moselle.

Pour consulter le document cliquez ci-après icon flipbook

En application de l'arrêté 2016-DDT/SAB/EAU n° 46 en date du 21 novembre 2016 portant organisation de l'adjudication publique de certains lots de pêche du domaine public fluvial de l'état, il a été procédé à cette procédure le jeudi 22 décembre 2016, aux termes de laquelle l'A.A.P.P.M.A. "La Sarrebourgeoise", n'est plus locataire des lots concernant le canal des Houillères de la tête amont de l'écluse n° 10 à la tête amont de l'écluse n° 15 ainsi que les lots n°7, 8 et 9 de l'étang de Mittersheim (cornée de Lorraine, Finstereck et grand étang).

En effet, les montants extravagants des enchères proposés par l'A.A.P.P.M.A. de Mittersheim, rapportés à la valeur piscicole et halieutique de ces lots ne justifiaient en aucun cas une préemption de notre association. Compte tenu des bilans financiers des années précédentes de l'A.A.P.P.M.A. de Mittersheim, une question subsiste: qui est l'instigateur, l'organisateur et le financier de cette opération?

Cela dit, le conseil d'administration de "La Sarrebourgeoise", ayant anticipé ce cas de figure, n'avait pas souhaité conduire les opérations de repeuplement et ou d'alevinage pour ces lots au titre de l'année budgétaire 2017, néanmoins la somme prévue à cet effet sera dès janvier 2017 intégralement utilisée dans des opérations de même type sur les étangs réservoirs du Stock et de Gondrexange.

Il est donc rappelé aux futurs acquéreurs d'une carte de pêche, que les lots cités précédemment ne font plus partie du domaine proposé par notre association et que malgré tout, ces lots faisant partie du domaine public, il est toujours possible d'y pêcher avec notre carte de pêche mais avec une seule ligne (droit de pêche banal).

Les titulaires d'un droit d'amarrage pourront à leur souhait soit rester fidèles à notre association et dans cette hypothèse un droit d'amarrage leur sera proposé sur un étang-réservoir (Stock ou Gondrexange) selon leur choix, soit traiter avec l'A.A.P.P.M.A. de Mittersheim afin de conserver le droit initialement accordé. Pour ce faire un courrier individuel sera adressé à chaque titulaire d'un droit d'amarrage de l'A.A.P.P.M.A. "La Sarrebourgeoise".

peche neuf etang

Le lundi 17 Octobre 2016, selon les dispositions de l'arrêté préfectoral n° 2016-DDT/SABE/EAU-n° 44 en date du 13 octobre 2016 portant autorisation à l'AAPPMA "La Sarrebourgeoise" de réaliser une pêche exceptionnelle à l'étang 'Neuf-Etang" (lot n° 5) situé sur la commune de Gondrexange, il a été procédé à la vidange progressive du plan d'eau et à la pêche au filet. Cette opération a été suivie par le transfert du poisson vers les grands étangs réservoirs de Gondrexange et du Stock dans le but d'y accroitre la population piscicole,

neuf etang carpeneuf etang brochet

 neuf etang tanche

 notamment en carnassiers. Quelques beaux spécimens de carpes et de tanches ont quant à eux été dirigés vers l'étang de Bénestroff.

tableau peche neuf etang

L'association reconduira cette opération en 2019, compte tenu d'un changement de stratégie concernant la mise en charge, en effet, cette fois l'accent sera mis sur le grossissement du brochet avec des sujets de 1 été en évitant une mixité des classes d'âge et en effectuant l'immersion d'un échantillonnage représentatif des autres espèces. Des carpes et des tanches ont été immergées pour une expérimentation de grossissement dont le résultat devrait être acceptable lors de la prochaine opération.

mis en charge neuf etang

stratiote Plante originale et rustique, la Stratiote aloide est une plante flottante ou semi-flottante, à feuilles linéaires disposées en rosette. En mai-juin, une jolie fleur blanche apparaît. L'hiver, la plante tombe au fond de l'eau pour se protéger du froid puis remonte à la surface ou entre deux eaux au printemps. Belle plante à feuillage, pour une pièce d'eau ensoleillée, où elle joue un rôle de filtre et d'aérateur, elle se propage par stolons.

 

stratiotes

Les plantes flottantes peuvent facilement devenir envahissantes. Trop nombreuses, elles empêchent la lumière d'atteindre les plantes immergées, souvent utiles pour l'oxygénation de l'eau, et les poissons. C'est en 2010 que l'on a pour la première fois recensé cette plante aquatique sur les étangs réservoirs. Le tableau ci-après témoigne l'adaptation de cette plante ainsi que son caractère invasif.repartition stratiotes

 

Une étude menée par ECOLOR et commanditée par les V.N.F. laisse apparaitre que très peu d'exemples de gestion de la problématique sont répertoriés et les rares cas où l'espèce présente un caractère invasif avéré se trouvent hors de nos frontières, essentiellement au canada. De ce fait aucun retour d'espérience n'est ainsi disponible. Face à ce manque de recul et au statut de l'espèce, il parait alors important de rester prudent concernant les modalités de gestion de l'espèce à appliquer au sein des étangs réservoirs. Les objectifs étant de :

  • limiter la propagation de l'espèce dans les secteurs où elle est présente de manière importante
  • éviter la propagation dans les zones non encore colonisées par l'Aloes d'eau.
  • effectuer un suivi annuel de la dynamique de la population de Stratiotes Aloïdes avec comme point de départ l'étude réalisée par ECOLOR en 2015.

Afin de respecter ces objectifs et dans le but d'acquérir le recul nécessaire au ramassage de ces plantes, l'association "La Sarrebourgeoise" a entrepris le 1er septembre 2016, une opération de ramassage manuel des plants sur l'étang du Grand Stock.ramassage stratiotesramassage stratiote Cela a permis d'évaluer les problématiques liées à ce mode d'intervention. Cette technique présente l'avantage d'être non seulement sélective, mais de surcroit, nullement impactante pour le milieu aquatique, elle évite aussi la propagation des boutures. Cette opération, sera reconduite à l'été 2017 en fonction de l'évolution des zones traitées. (RL du 12 septembre 2016).

Nouvelle mouture du flash pêche disparu des radars depuis trop longtemps, merci à Alex qui devra assurer la pérennité de ce bulletin d'information.

Pour consulter le document cliquez ci-après icon flipbook

Le monde de la pêche connaît une polémique qui ne cesse d’enfler autour de la question du silure. Ce poisson d’eau douce  peut atteindre en France jusqu’à 2,5 mètres et une centaine de kilos. Pour nombre de pêcheurs, c’est une plaie, voire un danger (son comportement serait devenu carnassier et on parle de-ci de-là d’animaux avalés tout rond en bord de rive) ; pour d’autres adeptes de la pêche de cette espèce atypique, cette nocivité est fantasmée et le silure réputé en voie de régulation par l’intermédiaire de Dame nature. Les uns veulent le pêcher pour l’éliminer et son classement en espèce nuisible ; les autres le remettre à l’eau et laisser les écosystèmes gérer.

La lecture de ce rapport d'analyse des données produites par M. Jean-Claude Tanzilli,soutenu par la F.N.P.F. sur proposition de la F.D.A.A.P.P.M.A.69 devrait apporter des réponses scientifiques et éclairer les différents acteurs (pêcheurs, gestionnaires et décideurs) sur les choix de gestion, de règlementation de communication et de comportement.

Vous pouvez consulter le document de compte rendu en cliquant ci-après icon flipbook

Suite à la parution du décret n°2016-417 du 7 avril 2016, plusieurs modifications ont été apportées au titre III du Code de l’Environnement consacré à la pêche en eau douce et à la gestion des ressources piscicoles. Certaines d’entre-elles sont d’ores et déjà applicables (quota de carnassiers par exemple) tandis que d’autres peuvent être prises ultérieurement par le Préfet.

Dans le cadre de la nouvelle politique fédérale, nous souhaitons vous faire participer activement aux prises de décision futures concernant la réglementation pêche dans votre département.

Voici le lien pour répondre au questionnaire : http://www.askabox.fr/repondre.php?s=99459&d=SP2FIHBCUDDD

La Fédération de Pêche de la Moselle se basera alors sur les réponses apportées par les 54 AAPPMA du département afin de proposer au Préfet d’éventuelles modifications à apporter à la réglementation pêche actuellement en vigueur.

La longueur des démarches administratives nous oblige à vous contacter dès aujourd’hui afin que ces mesures puissent être applicables au 1er janvier 2017.

Vous trouverez ci-dessous la base argumentaire ayant motivé les propositions de modification évoquées dans le questionnaire.

Question 1 : décalage de l’ouverture de la pêche du brochet en 2ème catégorie au 4ème samedi du mois de mai.

Pendant de nombreuses années, la pêche du brochet et du sandre en deuxième catégorie ouvrait simultanément le deuxième samedi du mois de mai dans notre département.

Suite à la modification de l’article R436-7 du Code de l’Environnement par décret n°2010-243 du 10 mars 2010, la pêche du brochet a été autorisée du 1er janvier au dernier dimanche de janvier et du 1er mai au 31 décembre.

Les deux années ayant suivi cette modification, soit en 2011 et 2012, l’ouverture simultanée de la pêche du brochet et du sandre en 2ème catégorie a donc eu lieu un 1er mai.

Malheureusement, cette période s’avérait trop précoce pour le sandre. En effet, la période de reproduction de cette espèce s’étale d’avril à août, dès que les eaux atteignent 13-14°C. En Moselle, cela correspond généralement à la période avril-mai. Lors du cycle de reproduction de cette espèce, le mâle prépare un nid dans lequel la femelle dépose ses œufs (200 000 ovules/kg) qui sont immédiatement fécondés. Le mâle garde alors les œufs en les oxygénant par des mouvements de nageoires pendant toute la période d’incubation (entre 10 et 15 jours en général). C’est durant cette période que le mâle devient particulièrement vulnérable. Il garde en effet son nid de manière si farouche que tout ce qui passe à proximité sera attaqué (poissons, écrevisses, leurres…).

Lors des opérations de surveillance des mois de mai 2011 et 2012, notre service de garderie a pu observer la capture de nombreux sandres sur l’ensemble du département, quasiment tous avaient encore leur robe sombre caractéristique du sandre en période de reproduction. Une fois le mâle capturé, le nid n’est plus protégé et les œufs finissent alors asphyxiés ou la proie de nombreux prédateurs (poissons, écrevisses…).

Face à ce constat, notre Fédération avait alors demandé au Préfet un décalage de l’ouverture du sandre au 4ème samedi du mois de mai, en même temps que les étangs-réservoirs.

Depuis 2013, le brochet ouvre donc le 1er mai en 2ème catégorie, le sandre et les étangs-réservoirs le 4ème samedi du mois de mai. Cependant, la protection du sandre n’est pas optimale puisque les techniques de pêche autorisées à partir du 1er mai pour la capture du brochet permettent également de le capturer.

Dans un souci de simplification de la réglementation pour le pêcheur tout en permettant de maintenir la protection de l’espèce sandre, il vous est proposé de vous prononcer sur un éventuel décalage de l’ouverture du brochet au 4ème samedi du mois de mai, permettant dès lors d’avoir une date unique d’ouverture dans notre département (brochet, sandre et étangs-réservoirs).

Question 2 : pêche de l’anguille jaune.

La très forte chute de la population des anguilles depuis les années 1960 vaut à cette espèce d'être classée dans la liste rouge des espèces menacées de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

En vue d'assurer la survie de l'espèce, un règlement Européen qui institue des mesures de reconstitution du stock d’anguilles et impose un plan de gestion national à chaque état membre a été adopté en 2007.

Le plan de gestion Français établi en 2008, validé par la commission européenne en février 2010, prévoit globalement 5 grands types de mesures :

  • La lutte contre le braconnage ;
  • L'amélioration de la continuité écologique des cours d'eau ;
  • La réduction des facteurs de risque pour les populations d'anguilles en matière de lutte contre les pollutions et la restauration des habitats ;
  • Le repeuplement des cours d'eau à partir de civelles pêchées ;
  • L'encadrement de la pêche, aussi bien professionnelle que de loisir.

C’est pour ces raisons que l’anguille figure depuis plusieurs années maintenant sur l’avis annuel des périodes d’ouverture de la pêche où deux de ses stades sont différenciés : pour 2016, la pêche de l’anguille jaune autorisée du 15 avril au 15 septembre et fermeture totale de la pêche de l’anguille argentée.


Parallèlement à cela, l’anguille est une espèce particulièrement sensible à la contamination par les polychlorobiphényles (PCB) et l’arrêté inter préfectoral ARS/2011 n°349 en date du 22 septembre 2011, toujours en vigueur dans notre département, interdit la consommation et la commercialisation des anguilles pêchées dans les cours d’eau des bassins hydrographiques de la Moselle et de la Sarre.

Face à ce constat, nous nous interrogeons sur l’intérêt de maintenir une date d’ouverture pour la pêche de l’anguille jaune.

Questions 3 à 6 : tailles minimales de capture.

Afin d’assurer leur protection en leur permettant d’atteindre l’âge de première reproduction, certaines espèces de poissons et d’écrevisses font l’objet d’une taille minimale de capture.

Le décret n°2016-417 du 7 avril 2016 a modifié l’article R436-19 du Code de l’Environnement permettant ainsi au Préfet de modifier, par arrêté motivé, les tailles minimales de capture de plusieurs espèces.

L’augmentation de la taille minimale de capture permettrait donc d’assurer à ces espèces au minimum un cycle de reproduction supplémentaire.

Question 7 : tailles minimales de capture des salmonidés.

Notre département connaît actuellement deux tailles minimales de capture en ce qui concerne les truites (fario et arc-en-ciel), le saumon de fontaine et l’omble chevalier :

-          20 centimètres dans les eaux de 1ère catégorie suivante : Sarre Blanche, Sarre Rouge, Sarre (domaine public fluvial), Bièvre, Zorn, Mossig, Mosselbach, Nessel, Zinsel du Sud, Zlnsel du Nord, Ischbach, Spietersbach, Saumuhlbach, Muhlgraben, Klapparbach, Falkensteinbach, Schwarzbach ainsi que leurs affluents et sous-affluents ;

-          23 centimètres dans les eaux de 1ère catégorie autres que celles citées ci-dessus et dans les eaux de 2ème catégorie.

Par ailleurs, plusieurs AAPPMA tentent déjà de renforcer la protection de toutes ou certaines de ces espèces en instaurant, par le biais de leur règlement intérieur, une taille minimale de capture supérieure à celles définies par le Code de l’Environnement.

Dans un souci de simplification de la réglementation pour le pêcheur tout en permettant d’assurer au minimum un cycle de reproduction supplémentaire, il vous est proposé de vous prononcer sur le passage à une taille unique à 25 centimètres.

Question 8 : pêche au ver manié.

L’arrêté préfectoral n°2012-DDT/SABE/EAU/N°35 en date du 23 novembre 2012 réglementant la pêche en eau douce dans le département de la Moselle précise en son article 5.1 les procédés et modes de pêche prohibés.

Il y est notamment indiqué que « pendant la période d’interdiction spécifique de la pêche du brochet et du sandre, la pêche au vif, au poisson mort ou artificiel, à la cuiller et autres leurres susceptibles de capturer ces carnassiers de manière non accidentelle, est interdite dans les eaux classées en deuxième catégorie. Sont toutefois autorisées durant cette période, la pêche à la mouche artificielle ainsi que la pêche à la dandinette et à la tirette avec un ver de terre en vue de la capture de perches ».

Or ces dernières années, beaucoup de pêcheurs s’interrogent et nous interrogent sur la pêche avec un ver manié et les montages autorisés : ver artificiel ou naturel ? Hameçon triple ou simple ? Ver monté sur tête plombée ou plomb obligatoirement éloigné de l’hameçon ? Plomb mat ou brillant ?

Tout d’abord, il paraît important de faire la distinction entre la pêche à la dandinette (action de pêche verticale) et celle à la tirette (action de pêche horizontale) qui permet de couvrir beaucoup plus de surface.

Actuellement, ces deux techniques sont autorisées en période de fermeture du brochet, à l’aide d’un ver de terre (précision excluant d’office tout ver artificiel), uniquement dans le but de capturer des perches. Aucune autre précision n’est apportée sur le type de montage autorisé.

Même si la pêche à la dandinette peut permettre de capturer un brochet ou un sandre, son rayon d’action reste nettement inférieur à celui de la pêche à la tirette qui elle, s’avère très efficace notamment sur le sandre.

Afin de pouvoir protéger de manière plus efficace cette espèce sans pour autant pénaliser les pêcheurs, nous vous proposons de vous prononcer sur l’interdiction ou non de la pêche à la tirette durant la période de fermeture spécifique de la pêche du brochet.

L'association avec l'aide des bénévoles a entrepris l'aménagement des zones de pêche du bord autour des étangs réservoirs. Le souhait est de donner la possibilité d'exercer notre loisir autrement qu'à partir d'une barque. Plusieurs zones ont donc été réalisées ou sont en cours de réalisation.

Route-digue à Rhodes - Route digue au Rohrweiher - Chemin-digue au Murot - Digue d'Eden - Petit stock

(RL du 20/04/2016 - RL du 25/04/2016 - RL du 31/05/2016).

Une première à Bénestroff sur l'étang "de Derrière", le 29 mai 2016 se sont tenues les manches qualificatives de la règion Grand-Est. 16 équipes de compétiteurs réparties sur deux secteurs (Hattigny et Bénestroff) se sont affrontés en deux manches au cours d'un challenge très disputé d'un très haut niveau et dans une ambiance conviviale.

Merci à Mme FEY de nous avoir permis de diffuser le diaporama relatant l'événement.

Pour consulter le document cliquez ci-après icon flipbook

C'est le samedi 28 mai 2016, que reprenait la pêche aux carnassiers sur les grands étangs réservoirs du Stock de Gondrexange et de Mittersheim. Cette date était aussi celle de la reprise de la pêche au Sandre sur les canaux et rivière de seconde catégorie. Une occasion pour découvrir notre nouveau garde-pêche, Alain et Christophe constituent la nouvelle équipe chargée de promouvoir la pêche sur nos lots et aussi d'assurer le respect de la règlementation. (RL du 29 mai 2016).

Après une première rencontre à Dabo ou les jeunes de l'APN de Sarrebourg ont effectué un cours sur la pêche de la truite à l'étang de la Stampf, tout naturellement l'ascenseur à été renvoyé pour une pêche à l'étang de Imling. Ces actions communes se repéteront à l'initiative des responsables, désormais plusieurs fois dans l'année afin de retisser les liens entre les différentes écoles de pêches et par la même des A.A.P.P.M.A. (RL du 31 mai 2016)

L'A.A.P.P.M.A. "LA SARREBOURGEOISE" fait savoir que désormais, dans les eaux classées en 2ème catégorie piscicole du territoire national et de facto pour les étangs-réservoirs ainsi que leurs annexes (Stock, Gondrexange et Mittersheim), le nombre de captures autorisé de sandres, brochets et black-bass, par pêcheur et par jour est fixé à trois, dont deux brochets maximum. Cette modification découlant du décret 2016-417 du 7 avril 2016 paru au Journal officiel le 9 avril 2016 s'applique dès maintenant.

L' association de pêche demande aux pêcheurs de prendre en compte cette modification et surtout de la relayer le plus largement possible.

Les articles R436-19 et R436-21 du code de l'environnement sont modifiés comme suit:

Article R436-19

Le préfet peut, par arrêté motivé, porter à 0,30 mètre ou 0,25 mètre ou ramener à 0,20 mètre ou à 0,18 mètre la taille minimum de l'omble ou saumon de fontaine, de l'omble chevalier et des truites autres que la truite de mer susceptibles d'être pêchés en fonction des caractéristiques de développement des poissons de ces espèces dans certains cours d'eau et plans d'eau.

Il peut également, dans les mêmes conditions, porter la taille minimum :

-du brochet à 0,60 mètre, du sandre à 0,50 mètre, du black-bass à 0,40 mètre dans les eaux de la 2e catégorie ;

-de l'ombre commun à 0,35 mètre dans les eaux de la 1re et de la 2e catégorie.

En outre, le préfet peut lever l'interdiction de pêcher la truite arc-en-ciel d'une longueur inférieure au minimum prévu par l'article R. 436-18 ou par le présent article dans les eaux de la 2e catégorie.

 

Article R436-21

Le nombre de captures de salmonidés autres que le saumon et, le cas échéant, la truite de mer, autorisé par pêcheur et par jour, est fixé à dix.

Dans les eaux classées en 2e catégorie en application du b du 10° de l'article L. 436-5, le nombre de captures autorisé de sandres, brochets et black-bass, par pêcheur de loisir et par jour, est fixé à trois, dont deux brochets maximum.

Lorsque les caractéristiques locales du milieu aquatique justifient des mesures particulières de protection du patrimoine piscicole, le préfet peut, par arrêté motivé, diminuer le nombre de captures autorisées fixé ci-dessus dans les cours d'eau et les plans d'eau qu'il désigne.

Consulter l'intégralité du texte de loi   

  

DSCN4083

Après le renouvellement des conseils d’administration des A.A.P.P.M.A. de Moselle à la fin de l’année 2015, le début 2016 marquait l’occasion de terminer le processus électoral avec le renouvellement des administrateurs de la fédération de pêche et de protection du milieu aquatique de la Moselle.

Sous l’autorité de la direction départementale des territoires de la Moselle, avait lieu à LEMUD dans la salle de réunion LORCA, les élections des 15 membres du conseil d’administration de la F.D.A.A.P.P.M.A. 57.

Après dépouillement, les 54 présidents et les délégués des A.A.P.P.M.A. du département ont élu administrateurs de la fédération départementale de pêche et de protection du milieu aquatique :

Nom - Prénom A.A.P.P.M.A.
BERTEAUX Bernard FAULQUEMONT
BURT Jean-Marie DIEUZE
CHENIN Didier ABRESCHVILLER
COGNEE Alain ARS/MOSELLE
CUNIN Jean-Luc METZ (La Messine)
ECCLI Bernard FLORANGE
GOUY Heinz DABO
HIRSCH Roger SARREBOURG
JUIF Charles PUTTELANGE AUX LACS
KRÄHENBÜHL Gilles VIC/SEILLE
LEDIEN Jean-Louis SARREBOURG
MARTEAU Jean-Marc METZ (La Messine)
MATHIS Georges COURCELLES CHAUSSY
PHILIPPON Marcel THIONVILLE
RUZE Jean-Louis ANCY/MOSELLE

 

Les vérificateurs aux comptes :

  • CORTON Serge                A.A.P.P.M.A. Groupement de la Vallée de l'Orne et Conroy
  • GREINER Alain                 A.A.P.P.M.A. Dieuze
  • TILLY Emmanuel              A.A.P.P.M.A. Marly

 

Apres délibération, le conseil d’administration désigne :

  • Président – KRÄHENBÜHL Gilles
  • Vice-Présidents – BURT Jean-Marie - MARTEAU Jean-Marc - PHILIPPON Marcel
  • Trésorier & Trésorier Adjoint – CUNIN Jean-Luc - HIRSCH Roger
  • Secrétaire & Secrétaire Adjoint - COGNEE Alain - ECCLI Bernard

C'est aujourd'hui le 12 mars 2016, que s'est déroulé l'ouverture de la pêche de truite en 1ère catégorie sur les lots des deux Sarre.

Comme à l'ordinaire, les personnel du foyer de Hermelange étaient présents afin d'assurer buvette et petite restauration pour les pêcheurs.

150Kg de truites Arc en ciel et 150 Kg de truites Fario ont pour cet évènement été immergées sur une douzaine d'emplacements diséminés sur l'ensemble du parcour.

RL du 13 mars 2016 icon pdf2
RL du 13 mars 2016 icon pdf2

L'Association de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique "La Sarrebourgeoise" a tenu son Assemblée Générale Annuelle le dimanche 28 février 2016 à la salle des fêtes de Sarrebourg. (RL du 2 mars 2016) - (RL du 2 mars 2016).

Vous pouvez consulter le document de compte rendu en cliquant ci-après icon flipbook

L’assemblée élective du 15 novembre 2015 a permis le renouvellement du conseil d’administration de l’A.A.P.P.M.A. "LA SARREBOURGEOISE".

A l’issue du vote, le nouveau conseil d’administration est composé comme suit :

  • ADAM Julien
  • BRUNNER Robert
  • FREISZ Sébastien
  • GANGLOFF Francis
  • HENRY André
  • HERZOG Marcel
  • HIRSCH Roger
  • JAMBOIS Claude (démission)
  • LAQUIT Armand
  • LOMBARD Joseph
  • LUTTMANN Edouard
  • METZGER Benoit
  • RUDEAU Robert
  • VEVERT Claude

Les candidats au conseil d’administration de la F.D.A.A.P.P.M.A. de Moselle :

  • BRICHLER Jean-Marie
  • HIRSCH Roger
  • LEDIEN Jean-Louis

Les vérificateurs aux comptes :

  • BAUMGARTEN Gilbert
  • BEAURAIN Jean-Claude
  • WOLFELTS Martial
  • WOLFF François

Apres délibération, le conseil d’administration désigne :

  • Président – LEDIEN Jean-Louis
  • Vice-Président – HERZOG Marcel
  • Trésorier – HIRSCH Roger
  • Secrétaire - FREISZ Sébastien

 (RL du 17/112015, RL du 17/11/2015, RL du 19/11/2015)

Le congrès national de la Fédération Nationale de la Pêche en France s'est tenu le 22 juin dernier sur le thème des politiques de l'eau et biodiversités: des complémentarités évidentes, des singularités indispensables. Une problématique brûlante alors que les dernières annonces du ministère de l'environnement n'ont pas rassuré les pêcheurs. L'article du Pêcheur de France est consultable ici.

Comme de nombreux pêcheurs le savent, l’année 2015 sera consacrée aux élections des conseils d’administration des AAPPMA.

En vertu de l’article 25 des statuts des AAPPMA, une assemblée générale se tiendra au cours du dernier trimestre de l’année précédant celle de l’élection du Conseil d’Administration de la Fédération Départementale de la Moselle. Soit le 15 novembre 2015.

La date de l’assemblée générale (15 novembre 2015) doit être annoncé par voie de presse 15 jours au moins avant les élections.

Il y sera procédé à l’élection à bulletins secrets des membres du Conseil d’Administration de l’association ainsi qu'à l’élection des délégués autres que le président à l’Assemblée Générale de la Fédération Départementale et enfin à l’approbation des candidatures des membres actifs de l’association se présentant à l’élection au Conseil d’Administration de la Fédération Départementale (nombre non limité).

En vertu de l’article 9 des statuts des AAPPMA, sont considérés membres actifs les adhérents à qui l'association a délivré une carte « personne majeure », une carte « personne mineure » ou toute carte promotionnelle annuelle éditée par la Fédération Nationale donnant lieu au paiement de la cotisation pêche et milieux aquatiques et la redevance pour protection du milieu aquatique prévue à l'article L. 213-10-12 du code de l'environnement.

Pour pouvoir se présenter comme candidat au conseil d’administration de l’AAPPMA, l’adhérent à cette dernière doit se faire connaitre auprès de l'association et ce jusqu'au moment du vote de l'assemblée générale et devra être en possession de ses cartes de pêche de 2014 et 2015 .

Enfin pour pouvoir participer au vote, le membre actif de l’AAPPMA (carte personne majeure, carte personne mineure et carte découverte femme) devra être en possession de sa carte de pêche de l’année 2015 au moment de l’élection.

Lors du vote il appartient aux électeurs de rayer un nombre suffisant de noms pour laisser au plus 15 noms sur le bulletin, cependant par analogie avec l'élection au conseil d'administration de la fédération départementale, les bulletins comportant moins de 7 noms sont valables

 

L'élection a lieu à bulletins secrets. Sont élus les candidats ayant réuni le plus de suffrages. En cas d'égalité des suffrages, il est procédé à un tirage au sort.

Sauf cas de création d'une nouvelle association, le mandat des membres du conseil d'administration s'exerce du 1er janvier (01/01/2016) précédant la date d'expiration des baux de pêche consentis par l'État sur le domaine public au 31 décembre (31/12/2020) précédant l'expiration des baux suivants.

Il sera procédé à une élection complémentaire si, avant les six derniers mois de l'échéance du mandat, le nombre des membres du conseil d'administration devient inférieur à sept.
Le mandat des administrateurs ainsi élus expire à l'échéance normale.

Au cours de l’assemblée générale sont élus les délégués qui iront représenter la société de pêche à la Fédération.
Le président est membre de droit. Pour les sociétés de pêche jusqu’à 250 adhérents c’est le président qui est délégué.
De 251 à 1000 adhérents, en plus du président, un deuxième délégué est élu.
Ensuite on élit un délégué supplémentaire par tranche de 1000 adhérents.
Ainsi une AAPPMA de 350 membres aura 2 délégués (dont le président) et une AAPPMA de 3600 membres (La Sarrebourgeoise) aura 4 délégués dont le président. L’ensemble des AAPPMA de Moselle constitue ainsi un corps de délégués qui forment le collège électoral de la F.D.A.A.P.P.M.A. de Moselle.
Ce sont eux qui vont élire le bureau de la Fédération départementale. Le bureau est élu pour 5 ans.

Ce message pour inciter les pêcheurs à participer aux élections de notre AAPPMA.
Nous serons heureux de vous accueillir parmi nous le 15 novembre 2015 à la salle des Fêtes de Sarrebourg, place du Marché à partir de 14h00.

Pour voter, n'oubliez pas de vous munir de votre carte de pêche 2015!

Nous comptons sur vous. Merci.

Considérant que le niveau d'eau actuellement très bas dans certaines cornées ou étangs annexex des étangs-réservoirs du Stock et de Gondrexange, nécessite une mesure de protection temporaire de la population piscicole, toute pêche est interdite pour une durée indéterminée dans les plans d'eau suivants:

Etang-réservoir du Stock: Cornée de Rhodes et Vieil étang

Etang-réservoir de Gondrexange: Etang du Rohrweiher

Cette interdiction prend effet à compter du 28 août 2015

Consulter l'arrêté préfectoral  statuts-aappma-2013-1.doc

C'est le samedi 23 mai 2015, que reprenait la pêche aux carnassiers sur les grands étangs réservoirs du Stock de Gondrexange et de Mittersheim. Cette date était aussi celle de la reprise de la pêche au Sandre sur les canaux et rivière de seconde catégorie (RL du 24 mai 2015).

L'Association de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique "La Sarrebourgeoise" a tenu son Assemblée Générale Annuelle le dimanche 1er mars à la salle des fêtes de Sarrebourg. (RL du 3 mars 2015) - (RL du 3 mars 2015).

Vous pouvez consulter le document de compte rendu en cliquant ci-après icon_flipbook.png

Nous avons reçu l'autorisation pour 2013, de mettre en place le carnet de capture.

Ce carnet de prises a été conçu pour répondre à deux préoccupations essentielles.

La première est d’ordre règlementaire puisqu’il permet de contrôler le respect de la limitation des captures journalières prévues par l’arrêté préfectoral . Il était donc obligatoire de noter immédiatement à sa capture tout poisson conservé tel qu’indiqué dans le mode d’emploi, sous peine de poursuites en cas de contrôle.

La seconde concerne la gestion piscicole que les structures associatives de la pêche sont tenue de mettre en œuvre et qui passe par la meilleure connaissance possible des ressources piscicoles.

Lors de la mise en place, 2500 carnets de capture ont été délivrés. la quantité au retour était de 865 carnets soit 34,6 %.

Malheureusement et pour des raisons encore mal définies, il nous a été ordonné d'abandonner cette procédure. Il en demeure pas moins que l'interprétation des résultats est surprenante, une continuité de cette opération aurait permis chaque année d'affiner ces chiffres.

 statuts-aappma-2013-1.doc Consulter  l'état concernant le brochet

statuts-aappma-2013-1.doc Consulter l'état concernant le sandre

statuts-aappma-2013-1.doc Consulter l'état concernant le silure

statuts-aappma-2013-1.doc consulter l'état de synthèse

Parmi les missions d'intérêt public de la Fédération Nationale de la Pêche se trouvent le développement de la pêche de loisir en eau douce et son ouverture au plus grand nombre. C'est dans cette optique que la FNPF a signé un partenariat avec le CNAS. L'article du Pêcheur de France est consultable ici.

Le congrès national de la Fédération Nationale de la Pêche en France s'est tenu le 23 juin dernier en présence de la ministre de l'environnement, Ségolène Royal. Au programme des débats qui se sont avérés des plus fructueux: Loi sur la biodiversité, place de la FNPF au sein de la nouvelle politique de l'eau ou encore l'hydroélectricité. L'article du Pêcheur de France est consultable ici.

Par convention avec les voies Navigables de France, l'association propose des rampes de mise à l'eau à l'année  à l'intérieur de zones définies sur les étangs-réservoirs du Stock, de Gondrexange et de Mittersheim.

L'utilisation de ces ouvrages est réservée uniquement aux détenteurs d'une autorisation de mise à l'eau délivré par l' A.A.P.P.M.A. "La Sarrebourgeoise".

L'acquisition d'une autorisation de mise à l'eau implique néanmoins le respect des consignes ci-après:
Le macaron annuel doit être apposé sur la coque de l' embarcation.
La fiche cartonnée d'autorisation de mise à l'eau doit être apposée sur le tableau de bord du véhicule.
Le stationnement sur la zone de manœuvre de mise à l'eau est interdite sur 25 m en face de la rampe.
Les personnes à bord de l'embarcation doivent être en possession des matériels de sécurité obligatoires (1 gilet de sauvetage par personne, 1 écope et une corde de deux fois la longueur de la barque, 1 extincteur si la navigation s'effectue avec un moteur thermique).

 Consulter la fiche des équipements de sécurité obligatoires à bord d'une embarcation  statuts-aappma-2013-1.doc

 

Coordonnées des dépositaires
Restaurant "Au Soleil" Kunegel Etang de Mittersheim Mittersheim  03.87.07.67.21
Mr Roger HIRSCH, Trésorier Etang du Stock petit et  grand côté Langatte  03.87.03.13.63
Café "Chez Claudine" Petit Stock Langatte  03.87.03.13.59
Café de la Plage

Etang de Gondrexange Petit et grand côté

Cornée Réchicourt

Gondrexange  03.87.25.09.60

 

Coordonnées GPS des mise à l'eau
 Etang-réservoir  Latitude  Longitude Altitude
Etang de Mittersheim 48° 50' 51.0" N 6° 56' 04.0" E 234 m
Etang du Stock écluse n° 1 48° 44' 58.4" N 6° 56' 20.6" E 260 m
Etang du Stock Rhodes 48° 45' 22.7" N 6° 53' 40.9" E 260 m
Petit Stock 48° 45' 00.8" N 6° 57' 11.8" E 260 m

Etang de Gondrexange ACAL

48° 42' 45.1" N 6° 54' 38.3" E 269 m

Etang de Gondrexange Loup

48° 42' 48.9" N 6° 53' 31.8" E  269 m

Etang de Gondrexange Rohrweiher

48° 42' 43.0" N 6° 51' 57.5" E 269 m

Etang deGondrexange petit côté

48° 41' 31.2" N 6° 55' 22.2" E 269 m

C'est le 24 mai 2013, que reprenait la pêche aux carnassiers sur les grands étangs réservoirs du Stock de Gondrexange et de Mittersheim. Cette date était aussi celle de la reprise de la pêche au Sandre sur les canaux et rivière de seconde catégorie (RL du 27 mai 2014RL du 27 mai 2014).

L'Association de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique "La Sarrebourgeoise" a tenu son Assemblée Générale Annuelle le dimanche 9 mars à la salle des fêtes de Sarrebourg. (RL du 7 mars 2014) - (RL du 10 mars 2014).

C'est aujourd'hui le 08 mars 2014, que s'ouvre la saison de la pêche à la truite. (RL#1 du 9 mars 2014) - (RL#2 du 9 mars 2014).

Un très bel article du magazine "La pêche et les poissons" dans son numéro 824 de janvier 2014.voir l'article

Voici le lien mis par la FD27 sur le reportage de "Seasons":

Mais où va l'argent des pêcheurs.
Pour ceux n'ayant pas eu la chance de le voir.
52 mn de reportage très instructif, d'autant qu'après la 28 mn il est question de la FD57.
https://www.youtube.com/watch?v=cEfBTjjevcw&feature=youtu.be

L'association a procédé sous la houlette de la FD57 à la pêche de sauvegarde du bief n° 6 du canal des Houillères de la Sarre. (RL du 07 novembre 2013 #1) - (RL du 07 novembre 2013 #2).

L'association a procédé à la pêche du Neuf-étang, conformément à la règlementation les poissons ont été ré-introduit dans les étangs-réservoirs afin d'accroitre la population piscicole de ceux-ci. (RL du 19 octobre 2013).

Les moniteurs de l'Atelier Pêche Nature épaulés par des membres du comité de l'AAPPMA "La Sarrebourgeoise" a organisé un concours de pêche inter-famille le 08 septembre 2013. (RL du 19 août 2013) - (RL du 10 septembre 2013)

Les moniteurs de l'Atelier Pêche Nature de Dabo et Sarrebourg ont organisé un concours de pêche inter-famille le 08 septembre 2013. (RL du 19 août 2013) - (RL du 10 septembre 2013)

Du 22 au 23 juin 2013, dans le cadre des activités de l'école de pêche, les jeunes ont participés à un atelier de découverte de la pêche de la carpe de nuit sur les bords de l'étang de l'association à Bénestroff. (RL du 29 juin 2013).

Le 22 juin 2013, l'association à mis en service à Rhodes, une nouvelle zone d'amarrage, équipée d'une mise à l'eau. (RL du 23 juin 2013).

C'est le 25 mai 2013, que reprenait la pêche aux carnassiers sur les grands étangs réservoirs du Stock de Gondrexange et de Mittersheim. Cette date était aussi celle de la reprise de la pêche au Sandre sur les canaux et rivière de seconde catégorie (RL du 07 juin 2013).

Le 16 mai 2013, les membres de l'association ont procédé au nettoyage et à l'entretien des berges des étangs-réservoirs. (RL du 16 mai 2013).

Le 13 mai 2015, les membres de l'association ont procédé au nettoyage et à l'entretien des berges des étangs-réservoirs. (RL du 14 mai 2015).

C'est aujourd'hui le 1er mai 2013, que s'ouvre la pêche au brochet sur les canaux et rivières de seconde catégorie piscicole. (RL du 28 avril 2013)

Lors du deuxième cours, les jeunes de l'APN font leur ouverture de la truite et découvrent la pêche au toc sur la Sarre.(RL du 20 mars 2013).

C'est aujourd'hui le 09 mars 2013, que s'ouvre la saison de la pêche à la truite. (RL du 10 mars 2013).

L'Association de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique "La Sarrebourgeoise" a tenu son Assemblée Générale Annuelle le dimanche 3 mars à la salle des fêtes de Sarrebourg. (RL du 5 mars 2013)

Un article fort intéressant du chasseur français de mars 2013.

Carnassiers pour une meilleure gestion.

 Même si c'est diffiicile, mentalités et règlementation évoluent dans le monde de la pêche des carnassiers. Des problèmes demeurent, mais un projet de réforme générale de la pratique est à l'étude. Quotas et augmentation de taille légale apparaissent déjà çà et là (par vincent Rondreux). Accéder à cet article

Lors de l'édition de la brochure 2013 de notre association et ce malgrè les contrôles et vérifications diverses, il s'avère que des erreurs ou omissions perdurent, en raison de la communication tardive des documents officiels. Le plus important est l'ouverture du carnassier (Brochet) le 1er mai 2013 sur les canaux et rivières de 2° catégorie. pour la pêche du sandre il faudra attendre le 25 mai 2013 soit la même date d'ouverture que les étangs-réservoirs. (RL du 19 février 2013)

La Directive européenne 2000/60/CE du 23 octobre 2000, dite Directive Cadre sur l’Eau (DCE), établit un cadre pour une politique communautaire dans le domaine de l’eau et instaure la mise en place d’un réseau de contrôle et de surveillance des eaux de surface.

Elle fixe notamment l’atteinte du bon état des masses d'eau pour 2015. S’agissant des plans d’eau, l’étude des peuplements piscicoles est assurée par l’Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA) au travers d’un échantillonnage aux filets multimailles (Norme C.E.N. 14757). Les masses d’eau dont la superficie est supérieure à 50 hectares font l’objet d’un passage tous les six ans. Voir ce document

La D.D.T 57 a procédé à la modification du cahier des charges des baux de pêche de l'A.A.P.P.M.A. "La Sarrebourgeoise"  qui sera ainsi complété par l'obligation de tenue d'un carnet de captures.

A compter du 1er janvier 2013, la tenue d'un carnet de captures est obligatoire pour les pêcheurs aux lignes pratiquant sur les lots N° 2-3 et 4 de l'étang de Gondrexange, les lots N° 7, 8 et 9 de l'étang de Mittersheim et N° 13 et 14 de l'étang du Stock

La lettre n° 5 de la FNPF (septembre-octobre 2012) est consultable ici.

L'Association a participé au côté de l'Office National de l'Eau et des Milieux aquatiques à des opérations de pêche aux filets dans le cadre du Réseau de Contrôle de surveillance des plans d'eau.

Ces opérations  avait pour but l'établissement d'un "état des lieux" pour les grands étangs-réservoirs et venaient en complément des prélèvements (sédiments, plantes aquatiques et eau) faits par les sociétés commissionnées par l'agence de l'eau . Seuls les plans d'eau du Stock et de Gondrexange ont été concernés. La pose et le démaillage des filets se sont déroulés au cours des semaines 37 et 39. (RL du 12 septembre 2012).

Une opération de pêche aux filets sera réalisée dans le cadre du Réseau de Contrôle de surveillance des plans d'eau (DCE) sur l'étang du Stock et de Gondrexange, par des équipes de l'ONEMA (Office National de l'Eau et des Milieux Aquatiques) anciennement Conseil Supérieur de la Pêche.

Cela consiste en gros à déposer en plusieurs endroits des étangs (tirés au hasard) des filets d'environ 50m munis de plusieurs portions de différentes mailles. Au démaillage, les poissons, sont comptabilisés par espèces (poids, ages, taille, sexe) et lla position du filet ayant servi à la capture ainsi que le type de maille  utilisé seront notés.

Les résultats de cette opération seront cumulés à ceux précédemment effectué par l'agence de l'Eau  par des prélèvements et analyses de sédiments d'eau et de plantes aquatiques, afin d'obtenir un "état des lieux" de ces étangs réservoirs.

Cette synthèse ne nous parviendra sans doute pas avant 2013,à la réception de celle-ci nous communiquerons tous les renseignements susceptibles d'intéresser nos adhérents.

La FNPF impose une hausse de 3 € de la carte de pêche

 La décision est tombée dimanche dernier lors du congrès de la Fédération nationale de la pêche en France. La FNPF impose une hausse de 3 € de la CPMA (Cotisation pêche milieu aquatique) et les cartes majeures augmenteront en 2013 (La carte de pêche majeure sera au minimum de 71 €, contre 68 € en 2012).

Sur les 94 votes des fédérations de pêche, seules 11 abstentions ont tenté de repousser cette décision. La fédération départementale de Saône-et-Loire, par la voix de Georges Guyonnet, son président, s’est abstenue, comme l’Ain et la Côte-d’Or. Une abstention liée au fait que cette augmentation était incluse dans l’adoption du budget national.

Protéger les emplois

D’après le président fédéral, cette hausse est justifiée par la FNPF pour protéger les emplois des agents de développement et les techniciens de certaines fédérations départementales. « Le budget 2012 (de l’ordre de 24 millions d’euros) est très difficile à boucler et la fédération nationale veut préserver ses quinze emplois », insiste Georges Guyonnet. Il ajoute : « La CPMA (cotisation pour la pêche et le milieu aquatique) revient en totalité à la FNPF pour la promotion et le développement de la pêche en France. ».

Pas d’augmentation depuis trois ans

« Si je peux comprendre cet ajustement du budget national, il aurait dû être prévu depuis deux ans, avance le président fédéral. Dans notre département, nous n’avons pas augmenté le prix de la carte de pêche depuis 3 ans et nous avons resserré notre budget. La FNPF pourrait peut-être envisager des augmentations en s’alignant sur les augmentations du coût de la vie. Un lissage que les pêcheurs pourraient comprendre et mieux accepter. » Autres craintes du président de la fédération départementale de pêche, les clubs ‘‘réciprocitaires’’ que sont l’EHGO, l’URNE et le CHI : « Les cartes réciprocitaires vont certainement augmenter et à ce jour rien n’est fait. »

Ces 3 euros de hausse de la CPMA vont donc apporter environ 3 millions d’euros à la FNPF, dans la mesure où le nombre d’adhérents restera constant, ce qui reste à démontrer. Un budget prévisionnel est d’ores et déjà établi à hauteur de 27 millions d’euros.

 http://www.lejsl.com/loisirs/2012/07/01/la-fnpf-impose-une-hausse-de-3-de-la-carte-de-peche

Un sandre de 91 cm! Une belle prise lors du week-end d'ouverture (RL du 7 juin 2012).

Le DOMAINE DE LINDRE organise un concours exceptionnel de pêche à la ligne le long de la digue de l'étang de Lindre Le samedi 16 juin 2012 de 9h00 à 12h00.
L"accueil s'effectuera dès 7h30.
Vous pouvez télécharger le règlement ici .
Les places sont limitées et les réservations sont vivement conseillées auprès du DOMAINE DE LINDRE (tèl: 03.87.35.02.80). De nombreux lots sont à gagner

Encore des incivilités! Jusqu'à où iront certains, ont se le demande. Notre association ne cautionne en aucun cas ces actes de vandalisme gratuits qui donnent une bien piètre image de notre loisir. (RL du 25 mai 2012).

Une pollution soudaine a provoqué une mortalité importante des poissons de la Bièvre, petite rivière classée en première catégorie piscicole qui se jette dans la Sarre. L'enquête est en cours. (RL du 31/03/2012 #1), (RL du 31/03/2012 #2) et (RL du 0/0/2012)

C'est aujourd'hui le 10 mars 2012, que s'ouvre la saison de la pêche à la truite. (RL du 12 mars 2012).

Reprise des cours à l'étang de l'association à Imling pour les jeunes de l'école de pêche. (RL du 09 mars 2012 #1) et (RL du 09 mars 2012 #2)

L'Association de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique "La Sarrebourgeoise" a tenu son Assemblée Générale Annuelle le dimanche 4 avril à la salle des fêtes de Sarrebourg. (RL du 6 mars 2012).

Comme certains d'entre vous l'ont constaté, la F.D.A.A.P.P.M.A. de la Moselle, épaulée par des membres de "La Sarrebourgeoise" à procédé à une pêche électrique dans les Sarre le 11 juillet 2011.
Cette opération ainsi que celles qui se sont déroulées auparavant avaient pour objectif d'établir un état des lieux de cette rivière (hydrographie et peuplement piscicole) afin d'élaborer des plans de gestion piscicole adaptés.
M. DELBEE que nous remercions, auteur de ce rapport nous a autorisé à en mettre une partie en ligne afin d'apporter les renseignements pouvant intéresser nos membres, je tiens à souligner que l'utilisation ou la reproduction de ce document interdite.
Une 1ère réunion en présence de représentants de la F.D.A.A.P.P.M.A., de l'agence Rhin Meuse, des A.A.P.P.M.A. de Abrechviller, et de "La Sarrebourgeoise", s'est tenue dans les locaux de notre siège social le 29 septembre 2011, afin d'apporter des précisions sur l'ensemble du projet. De nombreux points ont été soulevés, notamment l'aspect financier non négligeable. Ne nous voilons pas la face les obstacles et embuches sont nombreux et rien n'est gagné. L'agence de l'eau devrait être en mesure d'absorber une majeure partie de coût sur un dossier bien ficelé, le restant devant être quant à lui pris en charge par les collectivités territoriales. Reste donc à convaincre nos élus de s'intéresser à ce projet qui, s'il est mené à terme devrait permettre de réhabiliter ce cours d'eau de 1ère catégorie.

Un pêcheur adhérent de "La Sarrebourgeoise" de nationalité allemande aurait pêché une carpe "record" de 41, 5 Kg sur l'un des étangs-réservoirs géré par notre association lors d'une session de pêche en août 2010.(images tirées du magazine allemand "Carp Hunters").

 

    

L'Association de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique "La Sarrebourgeoise" et le team Sensas "L'Espadon" organisent un concours de pêche au coup aux étangs de l'association à Imling. (RL du 16 mars 2011)et (RL du 19 mars 2011)

C'est aujourd'hui le 12 mars 2011, que s'ouvre la saison de la pêche à la truite. (RL du 12 mars 2011) et (RL du 13 mars 2011).

L'Association de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique "La Sarrebourgeoise" a tenu le dimanche à la salle des fêtes de Sarrebourg son assemblée générale Annuelle. (RL du 7 mars 2011).

Inscriptions tous les mercredis du mois de février à l'étang de l'association à Imling pour les jeunes de l'école de pêche. (RL du 06 février 2011)

Après un avis favorable du conseil d'administration de l'association, celui-ci a émis un avis favorable à la mise en place d'un sondage par voie de questionnaire. Ces questionnaires sont d'ores et déjà disponibles auprès de nos dépositaires.

Le but est de recueillir auprès de tout les pêcheurs venant acquérir leur carte de pêche chez un de nos dépositaires, leur avis sur une douzaine de sujets.

Le principe est le suivant:

Lors de l'achat d'une carte de pêche, vous devez obligatoirement remplir le formulaire, date et n° de carte de pêche. Puis si vous ne désirez pas participer à ce sondage, vous cochez la case "Ce questionnaire ne m'intéresse pas" sinon remplissez la totalité du document. Cela ne nécessite qu'une poignée de secondes.

Les questionnaires ne comportant pas de n° de carte ou raturés ne seront pas pris en compte. Il est possible de remplir le questionnaire auprès du dépositiare si vous avez dèjà acquis votre carte de pêche, un contrôle des doublons des numéros de carte sera mis en place.

Il est demandé de fournir une seule réponse par question.

Ces documents seront régulièrement récupérés et traités de manière à pouvoir établir une cartographie plus vraisemblable des souhaits de nos sociétaires.

Néanmoins, ces éléments ne constituent en rien une obligation de faire, les sujets devant être soumis au vote à l'assemblée générale et obtenir la majorité des voix des participants lors de l'assemblée générale annuelle.

Pêche à la truite à l'étang de l'association à Imling pour les jeunes de l'école de pêche. (RL du 09 octobre 2010).

L'Association participera aux Escales du Goût qui se dérouleront à SARREBOURG les 25 et 26 septembre 2010. (RL du 15 septembre 2010).

Les moniteurs bénévoles de l'Atelier Pêche Nature de "La Sarrebourgeoise" font découvrir le monde de la Pêche aux enfants. (RL du 10 septembre 2010).

Le 15 mai 2010, les membres de l'association ont procédé au nettoyage et à l'entretien des berges des étangs-réservoirs. (RL du 16 mai 2010).

•  Rapport de l'ONEMA en date du 03 décembre 2009, suite à demande de l'AAPPMA "La Sarrebourgeoise" d'effectuer une pêche de sauvetage dans le bassin déversoir situé en contrebas de la digue des siphons à l'étang du petit Stock à LANGATTE.Cette opération a fait l'objet d'un arrêté préfectoral .

   
© LA SARREBOURGEOISE 2015